Résumé et Courriers députés (restés sans réponse)

Je suis maman de 2 enfants : Noah, né en septembre 2009, et Samuel, né en novembre 2014.

En septembre 2016 : Moniseur PMD, père de mon fils cadet Samuel, et moi nous séparons définitivement..

Les semaines suivantes les pères de mes 2 enfants, Monsieur PMD et Monsieur MB deviennent subitement amis.

Pendant plus de 8 mois, de septembre 2016 à mai 2017, tandis que je m »occupe de mes 2 enfants et mon père en fin de vie à leur domicile (décédera le 28 février 2017), isolée dans un lieu-dit de montagne, tout en tentant de travailler dans mon auto-entreprise, les 2 pères multiplient les démarches auprès des services sociaux, des Gendarmes et de la Justice.

Le 18 mai 2017, ma vie et celle de mes deux enfants vole en éclat, alors que notre famille est heureuse et se reconstruit bien après le départ définitif de Monsieur PMD (père de Samuel) en septembre 2016 et le décés du grand-père maternel en février 2017 après sa fin de vie à notre domicile : les deux enfants, âgés de 2 ans et 1/2 et 7 ans et 1/2 sont retirés en urgence de leur domicile pour être placés en Foyer, brutalement séparés de leur maman sur un rapport des serices sociaux mensonger reposant quasi exclusivement sur la paroles des 2 pères, sans motif valable, sur des motifs insuffisants et injustifiés, et en total irrespect des lois et des procédures relatives à la protection de l’Enfance. 20Quatre gendarmes accompagnés de deux intervenantes des services sociaux se rendent au domicile familial, un jeudi soir pendant une semaine d’école, pour emmener les 2 petits (dans un lieu non précisé à la maman).

Puis après 3 mois et demi en Foyer, les 2 frères sont séparés et placés chez leurs père respectif, à 900 km l’un de l’autre.

Depuis ma vie et celle me de mes enfants est un enfer!.

Je suis harcelée et isolée, les deux enfants sont en grande souffrance, et nous sommes tous les trois sont séparés sans aucune raison.

Placement des enfants : de la violence conjugale à la violence institutionnelle

Harcèlement par M. PMD,mon ex-conjoint et père de mon fils cadet, signalements, plaintes mensongères , procédures judiciaires et administratives abusives, campagne de dénigrement, aucune prise en compte de mes preuves et pressions sur les témoins, etc.

Placement des enfants demandé par une éducatrice, sur la base un rapport basé uniquement sur des allégations mensongères, s’agissant majoritairement des déclarations des pères des enfants devenus amis proches depuis peu.

*à terminer *

Courriers de députés intervenus dans le dossier K. Trapp

Courrier de Jean Lassalle, député, daté du 27 septembre 2018 – 3 pages.

Courrier de Marion Lenne, députée, daté d’octobre 2018 – 1 page.

Courrier de Jean Lassalle, député, daté du 20 décembre 2018 – 1 page.

Cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder aux courriers des députés ou chercher « Courriers de députés » dans le menu.